Et voici que même les hirondelles dérangent !

Après le coassement des grenouilles Grignols (24),  voici les fientes des hirondelles de Rémelfang (Moselle 57)…
Un couple de la commune de Rémelfang en Moselle, est visé par une plainte de ses voisins. Ils reprochent au couple de posséder des nids d’hirondelles, sources de déjections.
Sylvie Delcoustal, Secrétaire Générale de notre Association “Défense du Cadre de Vie”, nous présente, ci-après, le dossier “Hirondelles de Remelfang” ; une affaire de fientes qui dérange !
Pour la pétition proposée, voir les 2 liens proposés à la fin de cet article.
Sylvie Delcoustal
—-
Jacques Président LPO Moselle
a publié sur la pétition le 13/02/2018 à 21:10:00  :
 
« La LPO Moselle a été contacté le lundi 29 janvier, au sujet d’une procédure juridique engagée à l’encontre de M. et Mme Schmitt de Rémelfang. Les plaignants, leurs voisins mitoyens, installés depuis 3 ans, se plaignent des déjections provenant soi-disant de la colonie d’hirondelles de fenêtre installée depuis plus de 20 ans sur la maison des époux Schmitt, les empêchant d’utiliser leur terrasse en été. Ils exigent le déplacement des 24 nids artificiels se trouvant sur la façade arrière.
Notre Vice-Président, chargé de la Protection des Espèces, accompagné d’un autre membre de l’association, s’est rendu sur place afin de se rendre compte de visu de la nature du problème. Après conversation avec M. et Mme Schmitt, il s’avère que cette colonie d’hirondelles existe depuis plus de 30 ans. Pour pallier à l’usure et l’endommagement des nids naturels par les moineaux, ils les ont remplacés par des nids artificiels (24 à l’arrière et 8 à l’avant) il y a environ 20 ans. L’installation a été réalisée dans les règles en vigueur et en respectant les recommandations de la LPO, des planchettes ayant été fixées sous les nids pour réceptionner les fientes.
En ce qui concerne les déjections dont se plaignent les voisins, dont l’importance reste par ailleurs limitée au vu des photos présentées dans le dossier juridique, nous souhaitons souligner que :
• Les plaignants ont acquis leur bien en toute connaissance de cause, les nids d’hirondelles étant là bien avant eux,
• Rien ne prouve que les déjections proviennent des hirondelles, vu le grand nombre d’autres espèces d’oiseaux que nous avons observées dans le secteur,
• Les époux Schmitt ont déjà consenti des efforts, en déplaçant les nids les plus proches de la mitoyenneté et en élaguant leurs arbres afin d’améliorer l’accès aux nids et limiter le survol de la propriété voisine.
En outre, nous avons réalisé un inventaire des nids d’hirondelles existants sur la commune de Rémelfang et il s’avère qu’ils sont peu nombreux, environ une quinzaine sur tout le village en dehors de la colonie en question qui comporte en tout 32 nids artificiels et 4 nids naturels. Il est donc inconcevable et surtout contraire aux dispositions légales en vigueur de déplacer ces nids, d’autant plus qu’il n’existe aucun autre endroit pour les installer.
Rappelons que l’hirondelle de fenêtre est une espèce protégée depuis le 10 juillet 1976 et en déclin en France. L’une des raisons de leur déclin est justement la destruction de leur habitat, suite aux travaux de ravalement, aussi bien en milieu urbain qu’à la campagne. Les oiseaux et leurs nids sont protégés par la loi et leur destruction est passible d’amendes pouvant atteindre 15 000 € et 1 an d’emprisonnement.
L’ensemble des membres du Conseil d’Administration de la LPO Moselle ainsi que la LPO France, représentée par son Service Juridique, expriment leur soutien inconditionnel à ce couple et feront toutes les démarches possibles afin de conserver cette colonie d’hirondelles exceptionnelle. »
 
——
PETITION
 Aidez les hirondelles

Auteur : Bouché ivy

Créé le 10/02/2018  

À l’attention : de tous les citoyens

Nous lançons une pétition en ligne pour dénoncer une injustice que subissent aujourd’hui deux seniors installés depuis toujours dans leur maison et qui depuis 20 années abritent des nids d’hirondelles. 24 au total qui chaque année reviennent nous faire l’honneur de leur magnifique ballet…

Mais voilà, de nouveaux arrivants sur la commune, n’apprécient pas que leurs voisins abritent ses hirondelles et ont lancé une procédure auprès de la justice, contre nos seniors pour chasser les hirondelles ! 
Il faut savoir que détruire les nids d’hirondelles est interdit par la loi. Mais malgré cela, les nouveaux arrivants ne veulent pas entendre raison, même les efforts de nos seniors, n’ont rien pu faire…. Déplacer les nids, l’élagage des arbres mitoyens…


Les nouveaux arrivants accusent les hirondelles de salir leur maison !



Nous sommes quelques voisins à nous mobiliser pour, protéger nos hirondelles, pour le droit à nos anciens de garder leurs nids et surtout le plaisir de retrouver nos hirondelles chaque année et de les voir voler au-dessus de nos maisons…

Merci pour votre aide, signez cette pétition !

——

5 Comments

  1. Il faudrait dire à ces ignares de voisins (car certainement plus bêtes que méchants), que:
    1/ leurs voisins ne font pas un élevage d’hirondelles, mais que ce sont les hirondelles qui ont choisi de venir nicher à cet endroit.
    2/ que l’hirondelle est une espèce protégée.
    3/ que l’hirondelle porte bonheur.
    4/ que les hirondelles mangent les moustiques. Et enfin
    5/ que s’ils vont en justice ils devront auparavant faire une analyse ADN des fientes afin de prouver qu’elles viennent bien des hirondelles et non pas d’autres oiseaux du ciel !

  2. Georges, reviens : ils sont devenus fous…

    Tu l’avais déjà dit le 24 Octobre 1961 :

    “Le temps ne fait rien à l’affaire,
    Quand on est con, on est con.
    Qu’on ait vingt ans, qu’on soit grand-père,
    Quand on est con, on est con.
    Entre vous, plus de controverses,
    Cons caducs ou cons débutants,
    Petits cons d’la dernière averse,
    Vieux cons des neiges d’antan.

    Georges Brassens”

  3. Mettez vous un peu à la place des gens qui se font chier sur la tête des qu’ils mettent le nez dehors… qui ne peuvent surprendre leur linge à l’extérieur sans devoir le relaver, qui ne peuvent sortir et profiter de leur terrasse… tout le mobilier de jardin est plein de fiantes… la façade de la maison est degueulasse… on peut aimer les animaux oui mais vivre un cauchemar au quotidien pour des personnes qui s’obstinent à faire un élevage d’hirondelles… je dis non que cela dure depuis 20 ans ou non j’estime qu’il y a un respect à avoir entre voisins et je soutiens à 100% cette famille qui ne peut profiter librement de sa maison…on devrait créer une pétition qui va dans le sens inverse pour voir un peu …

  4. Que l’imbécile se pose la question si faire la fête en été tard le soir comme il le fait ne dérange pas un peu Mr et Mme Schmitt vu leurs âge je connais très bien c’est personnes et je le soutien il y a même des chiens qui aboie souvent dans cette histoire Mr et Mme Schmitt ne sont plaignent pourtant pas

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*