Incivilités et récidives boueuses…

Incivilités et récidives boueuses…

L’une des premières valeurs enseignées à l’école est, sans nul doute, le respect : respect des personnes et de leurs biens, respect du bien public et du patrimoine commun à tous les citoyens.

Cependant, force est de constater que, de plus en plus, les comportements égoïstes font florès et, avec eux, les incivilités. On le ressent à tous les niveaux de la société, dans les files d’attentes, sur les routes ; on peut même le percevoir, désormais, dans nos belles campagnes.

Nos voiries rurales sont, périodiquement, et de plus en plus fréquemment, souillées par des engins agricoles qui s’autorisent à décrotter leurs sabots sur les routes communales et départementales.

Une fois ne serait pas coutume et pourrait être excusable ; mais plusieurs fois par an ou par mois, cela devient coutume et relève, sans doute, d’un sans-gêne évident, sinon d’une forme de mépris des autres.

En Janvier et Février 2015, Saint-Antoine a reçu en cadeau, sur les routes de la commune, y compris l’ancienne RN 21, des quintaux de boue semés sur des centaines de mètres, parfois des kilomètres, tant au nord, qu’au sud, et même dans la traversée du village.

Les fortes pluies du moment ont profité de l’aubaine pour transformer les chaussées en patinoires, ou en ruisseaux de boue, selon les endroits. Personne, bien entendu, ne s’est soucié d’enlever ces gentils présents de la voie publique ; les auteurs présumés de ces cadeaux d’argile molle étant injoignables au téléphone…

Le Maire lui-même, a dû se fendre d’un signalement à la gendarmerie et d’un courrier au gérant des engins pollueurs. Nul ne sait quelle réponse sera donnée à ces démarches, si tant est qu’il y ait un jour une réponse…

Errare humanum est ; diabolicum perseverare…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*