L’Association “DEFENSE DU CADRE DE VIE”

Association du Grand Villeneuvois

pour la Défense du Cadre de Vie

(association N° W473001894)

Sylvain Blanche- Roujol- 47340 Saint Antoine de Ficalba – Tél : 06.73.57.31.05

E-mail : adcv-grandvilleneuvois@gmail.com

Présentation de l’Association « Cadre de vie »

Association du Grand Villeneuvois pour la Défense du Cadre de Vie.

« L’Association du Grand Villeneuvois pour la défense du cadre de vie » a été créée le 16 Avril 2014 par un groupe de citoyens engagés dans la défense et la protection de la nature, de l’environnement, du cadre de vie et de la qualité de la vie. Ils ont pour Credo et pour exigence le respect de la démocratie locale (Tous les citoyens doivent être pleinement informés et doivent pouvoir donner leur avis sur les décisions qui concernent leur cadre de vie) ; le respect du patrimoine naturel (Paysages, sites, environnement, biodiversité, qualité de l’eau et qualité de l’air que nous respirons) ; respect des personnes et de leurs biens (Nécessité du consensus, pas de cessions forcées des biens et des terres ; les pouvoirs publics doivent agir pour les citoyens, avec les citoyens, jamais sans ou contre les citoyens).

 

 

1 – Les buts de l’association sont ambitieux.

On notera, notamment :

    • La défense directe des intérêts de tous les riverains concernés par les projets d’implantation de zones d’activités ou d’installations industrielles, commerciales ou de loisirs, sur le territoire de la Communauté d’Agglomération du Grand Villeneuvois (CAGV = actuellement 19 communes)
    • La défense des équilibres écologiques et la lutte contre tous les projets dont la démesure défigurerait le paysage (veiller à l’application de la charte paysagère) et apporterait des lots de nuisances et de pollutions difficiles à maîtriser. 
    • La défense de l’environnement, du patrimoine naturel, de l’espace rural et des sites verts situés sur les communes de l’Agglomération Grand Villeneuvois.
    • La défense des territoires et des sites patrimoniaux situés sur le territoire de l’Agglomération, avec leurs richesses souterraines et archéologiques.
    • La défense et la réhabilitation de tous les chemins ruraux, ouverts à tous, pour les randonnées  et les promenades terrestres.
    • La défense des espaces de vie de la faune sauvage et des éventuelles réserves de chasse.

 

2 – Les actions de l’association :

Notre association a été créée le 14 Avril  2014. Au cours de ses premiers mois d’existence, notre Bureau exécutif  s’est employé à faire connaître nos objectifs et notre mode de fonctionnement aux différents acteurs de la vie politique de l’Agglomération du Grand Villeneuvois. La plupart des Maires et des responsables de l’Agglomération nous ont reçus et ont eu connaisssance de nos centres d’intérêts et de nos préoccupations. Le meilleur accueil nous a été réservé. Seuls quelques édiles locaux ont fait silence et nous ont ignorés…

La rentrée de Septembre 2014 nous a pris de court avec l’affaire des Cèdres du lycée Restat de Sainte-Livrade. Malgré une action vigoureuse de dernière heure, nous n’avons pas pu sauver ces arbres vénérables tombés sous les coups de tronçonneuses ordonnés par les représentants du Conseil Régional… Néanmoins, cette action a permis de montrer la capacité de communication de notre association, et de faire connaître notre méthode de travail et notre détermination. En outre, concrètement, les Cèdres survivants ont pu être “classés”, et par conséquent, préservés, au moins pour quelques temps….

L’automne 2014, a été marqué par deux actions essentielles : La sauvegarde de l’espace boisé et du Ginko Biloba du domaine Solincite Rue Albert Camus à Villeneuve, et par la mise en place, avec le concours de l’Association “Informations Citoyennes Locales”, d’une conférence-Débat sur la “Charte Paysagère” du Grand Villeneuvois. Nous avons pu nous informer des futures modalités pratiques de cette charte, auprès du Pôle Urbanisme et Habitat du Grand Villeneuvois ; et une conférence publique a eu lieu à Saint-Antoine de Ficalba, le 20 Novembre 2014. Cette charte n’est qu’un “code de bonne conduite” en matière de préservation de la nature, de l’environnement et du cadre de vie. Néanmoins, elle a été signée par les 19 Maires de l’Agglo et nous veillerons à ce qu’elle soit appliquée le plus largement possible.

Enfin, l’association a été très préoccupée au cours des premiers mois de 2015, par le problème de la Lagune du Lédat. Cette lagune, mal conçue, jamais achevée, et en surcharge, est à l’origine de graves pollutions des sols, des puits et de l’air, depuis 12 ans. L’action documentée et très déterminée de notre association a permis de mettre les principaux acteurs de cette affaire, devant leurs responsabilités. Eaux 47, et la Mairie du Lédat se renvoyaient la balle et aucune solution n’avait été trouvée depuis des années. L’association a pu obtenir que des travaux de mise en conformité de cette lagune soient enfin entrepris dès cet été 2015, et que tous les nouveaux permis de construire soient bloqués et attendant que les différents travaux de mise aux normes soient effectués.

Pour 2016, de nombreux “chantiers” nous attendent :

Méthanisation

L’installation d’un méthaniseur de type territorial, sur le site de la zone industrielle de Villeneuve sur lot,( dont le but est de dépolluer toutes les matières organiques disponibles autour), a posé beaucoup de questions et d’inquiétudes,;

  • l’association a souhaité rencontrer les responsables du site : Fonroche afin d’éclaircir certains points très importants, concernat l’apport des matières organiques et l’épandage des digestats.

    En conclusion de la réunion, nous avons exprimé nos attentes vis à vis de Fonroche:

    Conclusion

    M Batteux (responsable de la mise en œuvre du méthaniseur) a semblé montrer une certaine transparence sur le fonctionnement du méthaniseur et ses apports en matière organique ; nous lui avons rappelé que l’association souhaitait obtenir régulièrement des comptes rendus sur la qualité des matières et des digestats.

    Nous avons aussi rappelé que l’enquête d’utilité publique ne correspondait pas au résultat final et qu’il était nécessaire de communiquer davantage.

    l’ADEME souligne que des failles au niveau des règles sur la méthanisation existaient, car ce principe est peu développé encore en France, (donc peu de recul).

    Nous sommes pour le principe de méthanisation, il permet de revaloriser de la matière organique et de répandre un digeste plus sain que des pesticides et engrais artificiels ; Toutefois, des contrôles stricts et permanents doivent être effectués afin d’éviter toute contamination .

  • Rue Grelot:

    Nous avons été sollicités par l’association des riverains de la rue de Grelot (Sur Villeneuve) , pour les aider à solutionner les problèmes de nuisances et de sécurité dans cette rue.

    Interventions: nous avons écrit à la Mairie et au Préfet et avons obtenu un entretien avec le maire adjoint M.Asperti.

    Réponses: manque de budget et d’entente entre les maires du Lédat, de Casseneuil et de Villeneuve-sur-Lot pour interdire le passage des poids lourds dans cette rue , et les obliger à emprunter la départementale, située à l’entrée de Villeneuce-sur-Lot, rejoingnant le Lédat (1 million d’euros ont été dépensés, pour la remettre en état et surtout pour qu’elle puisse recevoir le passage des poids lourds).

    La préfecture a été avisée de ces problèmes et plusieurs réunions ont eu lieu sans avancées majeures à ce jour.

  • RN 21

    Nous suivons le dossier avec la DREAL puisque certains propriétaires de Saint-Antoine sont impactés par cette voie rapide. Nous avons obtenu de M. Gardère, responsible du chantier, d’être convié aux réunions, M. Gardère doit se mettre directement en relation avec les propriétaires pour trouver des solutions dans le respect du cadre de vie.

  • Déchets ménagers

    Avec la nouvelle organisation du tri au niveau des déchets recyclables et des tournées, une pagaille monstrueuse a été constatée au sein de la CAGV au cours de ce trimestre.

    Nous avons provoqué des réunions publiques citoyennes avec le mouvement citoyen pour connaître les attentes des habitants devant ce dysfonctionnement.

    Nous voulons faire des propositions à la CAGV pour améliorer le dispositif actuel ;

    53000€ viennent d’être dépensés par la CAGV pour l’acquisition de nouveaux containers jaunes afin de calmer la colère des riverains ; mais ce n’est pas la solution.,,

    Nous demandons une réunion avec M. Victor, vice président de la CAGV, en charge de ce dossier, ainsi qu’auprès de M Cassany.

  • Projet journée “Nature propre”

    La CAGV a supprimé la journée “ville propre” par souci d’économie. il nous paraît nécessaire de rétablir cette journée au niveau du village en faisant participer l’école.

  • Faire évoluer le repas de quartier en fête de la musique du village inter-générations

    Profiter de ce moment où les villageois peuvent se retrouver, autour de plats faits maison pour convier les anciens, et aller les chercher si besoin, afin qu’ils partagent cette soirée avec tous, bien sûr en ayant préparé un petit plat ou dessert. Un groupe de musiciens pourrait compléter cette soirée pour fêter ensemble l’approche de l’été.

3 – Ethique :

Par souci d’indépendance totale à l’égard de tous les pouvoirs publics Nationaux, Régionaux ou Locaux, l’association  ne sollicite, ni accepte aucune subvention. Ses ressources proviennent exclusivement, des cotisations annuelles et des dons effectués par ses membres.

4 – Contact :

Pour rejoindre l’Association du Grand Villeneuvois pour la Défense du Cadre de Vie :

s’adresser à son Président : M. Sylvain Blanche – Roujol – 47340 Saint-Antoine de Ficalba.

Par téléphone : 06.73.57.31.05 – Par mail : adcv.grandvilleneuvois@gmail.com

Sylvain Blanche – Photo SUD OUEST

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*