L’Association du Grand Villeneuvois pour la Défense du Cadre de Vie

Le combat pour les Cèdres de Restat – Octobre 2014

“L’association du Grand Villeneuvois pour la défense du cadre de vie” a été créée le 16 Avril 2014 par un groupe de citoyens engagés dans la défense et la protection de la nature, de l’environnement, du cadre de vie et de la qualité de la vie. Ils ont pour Credo et pour exigence le respect de la démocratie locale (Tous les citoyens doivent être pleinement informés et doivent pouvoir donner leur avis sur les décisions qui concernent leur cadre de vie) ; le respect du patrimoine naturel (Paysages, sites, environnement, biodiversité, qualité de l’eau et qualité de l’air que nous respirons) ; respect des personnes et de leurs biens (Nécessité du consensus, pas de cessions forcées des biens et des terres (Les pouvoirs publics doivent agir pour les citoyens, avec les citoyens, jamais sans ou contre les citoyens)

——-

Ses buts :

 La défense directe des intérêts de tous les riverains concernés par les projets d’implantation de zones d’activités ou d’installations industrielles, commerciales ou de loisirs, sur le territoire de la Communauté d’Agglomération du Grand Villeneuvois (CAGV = actuellement 19 communes)

  La défense des équilibres écologiques et la lutte contre tous les projets qui, par leur démesure, défigureraient le paysage (veiller à l’application de la charte paysagère) et apporteraient des lots de nuisances et de pollutions difficiles à maîtriser. 

La défense de l’environnement, du patrimoine naturel, de l’espace rural et des sites verts situés sur les communes de l’Agglomération Grand Villeneuvois.

La défense des territoires et des sites patrimoniaux situés sur le territoire de l’Agglomération, avec leurs richesses souterraines et archéologiques. 

La défense et la réhabilitation de tous les chemins ruraux, ouverts à tous, pour les randonnées  et les promenades terrestres.

La défense des espaces de vie de la faune sauvage et des éventuelles réserves de chasse.

L’association entend, également, contribuer activement à l’information, à la sensibilisation et même à la formation des Citoyens, sur les voies et les moyens de protéger leur cadre de vie et d’améliorer la qualité de la vie.

Ses membres : 

  • Adhérents directs (membres actifs, membres bienfaiteurs) comme dans toutes les Associations
  • Des membres associés (groupes locaux de défense du cadre de vie existant déjà ou à créer) qui ont avec l’association une convention de coopération qui leur permet d’être associés aux actions de l’association.

L’association compte, parmi ses membres, de nombreux Citoyens particulièrement sensibles aux problèmes du développement durable, des experts et référents en matière de protection de la nature et de l’environnement, des pédagogues spécialisés dans le domaine de l’écologie et de la biodiversité, des professionnels de la construction et de l’habitat , des passionnés d’art et d’histoire locale, des militants inconditionnels de la protection de cadre de vie et de la qualité de la vie.

Ses actions :

l’Association du Grand Villeneuvois pour la Défense du Cadre de Vie, sera un « Lanceur d’alertes » chaque fois qu’une menace apparaîtra pouvant porter atteinte au Cadre et à la qualité de Vie de nos concitoyens ; ses membres sont des « veilleurs » qui comptent agir, essentiellement, par la force de conviction d’une parole crédible, cohérente, consistante et néanmoins conviviale ; mais, s’il le faut, ils mettront en œuvre tous les moyens d’action légaux à leur disposition, pour faire entendre et valoir les intérêts de ses mandants.

Ses ambitions :

s’informer pour informer ; participer à toutes les formes de concertations pour faire valoir les points de vue et des droits de ses mandants.

Agir, mais toujours agir dans un esprit constructif de proposition, de concertation et de coopération.

L’expertise et le dévouement bénévole et désintéressé de ses membres constitue une force potentielle de propositions au service de toute la communauté du Grand Villeneuvois.

Totalement libre et indépendante le tous les courants de pensées philosophiques ou politiques, l’association entend exister et agir de façon autonome et ne demandera pas de « subventions publiques » sous quelque forme que ce soit.

Ses principaux sujets de préoccupations en 2014 :

Les sujets de préoccupations des membres de notre Association sont nombreux ; deux, cependant, retiennent toute notre attention pour ce deuxième semestre de 2014 :

  • Un sujet s’inscrivant dans la problématique du développement durable : 3La nécessaire réduction des déchets ménagers ; la collecte, le traitement, et l’éventuelle valorisation de ces déchets dans les 19 communes de la CAGV. En effet, malgré les multiples efforts déployés par les services communautaires pour rationaliser la collecte, l’enlèvement et le traitement, les Citoyens de la CAGV expriment de très nombreux mécontentements et le système actuellement en vigueur nous apparaît loin d’être satisfaisant. L’Association du Grand Villeneuvois pour la Défense du Cadre de Vie a, pour sa part, réalisé une étude sur l’ensemble des 19 communes de l’Agglomération, qui pourrait apporter un point de vue complémentaire à celui des élus membres de la commission « Développement durable » de la CAGV. Nous avons, par ailleurs, analysé en profondeur les systèmes mis en place dans d’autres Communautés de Communes ou d’Agglomération, (Collecte en porte à porte avec pesée ; renforcement de la sensibilisation et de la formation au tri sélectif et au compostage). Les exemples et les témoignages recueillis pourraient constituer un apport d’informations supplémentaire mis à la disposition des « décideurs » s’ils souhaitent nous faire participer, à titre consultatif à leurs travaux.
  • Un sujet s’inscrivant dans la problématique du Cadre de vie et de la qualité de la vie : la mise en application de la « Charte Paysagère » du Grand Villeneuvois . En effet, ce document récent, signé par les 19 Maires de L’Agglomération le – Mars 2014, n’a pas encore été mis en vigueur et de très nombreuses questions sont posées, à ce sujet, par nos mandants, quant à la portée réelle du texte et aux modalités de son application. Ce texte, particulièrement intéressant, est peu accessible et s’avère être très difficile à lire et à comprendre. Or, il conditionne, pour l’avenir, la mise en place, créations, modifications des Plans Locaux d’Urbanisme (PLU et PLUI), la constructibilité des terrains selon les sites, la nature et la forme des constructions à venir, les modalités de rénovation des constructions anciennes, l’installation des clôtures, etc… Nous pensons que les dispositions de la Charte doivent être expliquées afin que tous les élus et tous les citoyens sachent à quoi s’en tenir.

    Nous souhaitons que des actions de « pédagogie » de la charte soient mises en place, sur l’ensemble du territoire de la CAGV. Une expérience « pilote » est envisagée, à ce sujet, par notre groupe local de Saint-Antoine (Le Comité de Défense du Cadre de Vie), en Septembre 2014, avec le concours des experts du pôle Urbanisme de la CAGV.

****************************************************************************

Pour prendre contact avec

l’Association du Grand Villeneuvois

pour la Défense du Cadre de Vie

(Association N° W473001894)

Renseignements – adhésions – soutiens,

s’adresser à son Président :

Sylvain Blanche – Roujol – 47340 Saint-Antoine de Ficalba – Tél : 06.73.57.31.05

E-mail : adcv.grandvilleneuvois@gmail.com

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*