Le Bicarbonate de soude efficace pour débarrasser nos fruits et légumes des pesticides

Céline Garcia a découvert un article de Pauline Fréour, publié dans le Figaro Magazine le 11 Décembre 2017, proposant une petite méthode simple et efficace pour débarrasser les fruits et légumes des pesticides :   

Céline Garcia

Le bicarbonate de soude efficace pour débarrasser les fruits et légumes des pesticides

Par   

Le bicarbonate de soude efficace pour débarrasser les fruits et légumes des pesticides

Plusieurs expériences ont été tentées pour venir à bout des résidus de pesticides présents sur les fruits.

Quel risque représente la consommation régulière des résidus de pesticides qui persistent sur les fruits et légumes? La question est complexe et la science n’a pas encore pu y apporter de réponse précise. Mais devant les soupçons de liens avec plusieurs pathologies (cancers, maladies neurologiques, troubles de la fertilité…), certains tentent de réduire leur exposition en lavant les primeurs qu’ils consomment. Un bon réflexe, mais comment procéder pour être vraiment efficace?

À l’université du Massachusetts, Lili He et ses collègues ont travaillé sur des pommes. Ils les ont imprégnées de deux pesticides courants (thiabendazole et phosmet) et les ont lavées 24 heures plus tard. Certains fruits étaient simplement trempés dans l’eau du robinet. D’autres étaient plongés dans un liquide industriel contenant de l’eau de javel, autorisée par les autorités sanitaires américaines et très utilisée par les agriculteurs (Clorox Bleach). Les dernières pommes étaient laissées à tremper 15 minutes dans une solution d’eau et de bicarbonate de soude.

Lili He reconnaît toutefois qu’aucune technique ne permet d’éliminer totalement la part des pesticides ayant migré vers l’intérieur du fruit

C’est cette dernière méthode qui s’est avérée la plus efficace, selon l’étude parue cette semaine dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry. C’est mieux que le Clorox: la méthode standard utilisée par les agriculteurs, qui consiste à laisser tremper les fruits 2 minutes, n’a pas permis d’enlever efficacement les traces de thiabenzole. Encore moins efficace, le lavage simple à l’eau. Lili He reconnaît toutefois qu’aucune technique ne permet d’éliminer totalement la part des pesticides ayant migré vers l’intérieur du fruit. Il faut alors peler la pomme.

En Pologne, au Plant Protection Institute de Poznan, ce sont des fraises qui ont reçu les attentions des chercheurs. Les fruits utilisés présentaient les résidus de pas moins de 16 pesticides (10 fongicides et 6 insecticides). Dans une étude parue dans Environmental Monitoring and Assessment, quatre méthodes de nettoyage ont été testées: un bain dans l’eau du robinet, un bain dans de l’eau enrichie en ozone, un passage aux ultrasons et l’ébullition. Si l’eau bouillante remporte la palme de l’efficacité, elle a pour gros inconvénient de cuire le fruit! Viennent ensuite les ultrasons puis l’ozone, mais les équipements requis sont coûteux. Et Lili He de conclure: «La solution de bicarbonate de soude est aussi efficace que (l’ozone et les ultrasons) mais a l’avantage de pouvoir être utilisée facilement à la maison.»

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*