Le Droit de savoir – Le devoir d’informer…

Le droit de savoir – le devoir d’informer

Notre conception de l’Information Citoyenne Locale :

Il nous paraît important d’indiquer ici notre conception de l’Information Citoyenne Locale nous la résumons par :

« Le droit de savoir – le devoir d’informer – Une information engagée»

Le droit de savoir :

Nous pensons, en effet, que tous le Citoyens ont le droit de savoir ce qui se passe au plan local et qui les concerne : décisions prises par le Conseil Municipal de leur commune ; décisions prises par le Conseil de l’Agglomération à laquelle leur commune appartient ; état des « finances » locales ; projets d’aménagements et des travaux d’intérêt public envisagés ; menaces qui peuvent survenir et qui pourraient porter atteinte à leur cadre de vie… Etc…

Un Citoyen bien informé est un Citoyen qui sait ; et qui, par conséquent, peut comprendre, décider et agir.

Or, beaucoup de décisions sont prises sans que les principaux intéressés en soient informés. De nombreux projets sont élaborés, en catimini, dans le secret des bureaux, dans la confidence de quelques initiés qui entendent profiter des effets « surprises » et qui, s’ils sont « décideurs », mettent les habitants des communes ou de l’Agglomération « devant le fait accompli ».

Il n’est guère de « Démocratie Participative » sans une information la plus complète possible ; rapide (pour ne pas se trouver « hors délais » en cas de recours, par exemple) ; contradictoire (Pour éviter toute partialité).

C’est pour servir ce droit de savoir que notre association s’efforce de mettre en œuvre son ambition de mettre en application le devoir d’informer.

Le devoir d’informer :

C’est pourquoi l’association «INFORMATION CITOYENNE LOCALE» s’est donné pour objectifs de rechercher toutes informations susceptibles d’intéresser les habitants de Saint-Antoine et des environs ; et de les diffuser par tous moyens dont elle dispose, « Communiqué », communiqués de presse, réunions publiques d’informations citoyennes, etc…

Nous l’avons fait pour la « Charte Paysagère » du Grand Villeneuvois, avec la Conférence-Débat du 20 Novembre, nous allons le faire pour le projet d’aménagement du lac ; nous le ferons pour tous les sujets importants qui nous interpellent, en tant que Citoyens désireux de pouvoir agir et de participer aux décisions qui nous concernent.

Une information engagée :

Il ne s’agit pas, pour nous, de relater toutes les informations relatives aux différents événements de la vie locale. La presse quotidienne, locale et régionale est là pour ça. Il ne s’agit pas, non plus, d’être le porte-parole du Conseil Municipal ; le Bulletin Municipal et le site internet de la Mairie doivent le faire. De même, nous n’entendons pas être le relais des différentes associations de la Commune ; il appartient à chacune de donner ou de ne pas donner des informations sur ses activités.

Notre action se limite dans la collecte et la diffusion des informations, trop souvent « confidentielles », mais qui concernent très directement une pratique efficiente de la Démocratie Locale (Projets et décisions de la Municipalité ou de l’Agglomération qui mettent en jeu les finances publiques, recettes et dépenses ; investissements, subventions, aménagements d’intérêt général)

En outre, héritiers du Comité de Défense du Cadre de vie de Saint-Antoine, nous serons tout particulièrement attentifs aux questions relatives à la protection de la nature, de l’environnement, à la qualité de l’eau que nous buvons et de l’air que nous respirons.

Notre Credo est bien de défendre, bec et ongles, la qualité de la vie, dans un cadre respectueux des personnes et de leurs biens.

*****************

L’information Citoyenne plus que jamais nécessaire…

L’information Citoyenne : savoir pour comprendre et agir…

L’une des missions essentielles du Comité de Défense du Cadre de Vie de Saint-Antoine et de l’Association du Grand Villeneuvois pour la Défense du Cadre de Vie, est de s’informer pour informer. Cette mission peut s’écrire, dans le cadre de l’information Citoyenne, en termes de « Savoir pour comprendre et agir ». C’est pourquoi nous proposons, le Jeudi 20 Novembre 2014, une réunion publique « expérimentale », sous forme de Conférence-Débat, sur la « Charte Paysagère » du Grand-Villeneuvois, adoptée et signée, le 13 Mars 2014, à l’unanimité, par les 19 Maires de l’Agglomération du Grand-Villeneuvois.

Malgré quelques articles parus dans la presse, ce texte, d’une très grande importance pour le Cadre de Vie de nos concitoyens, est méconnu du public. Long d’une trentaine de pages, il comporte de très nombreuses dispositions qui ont des incidences directes sur la constructibilité des terrains, sur le développement de l’habitat, sur les permis de construire des maisons individuelles, des immeubles, des bâtiments agricoles, sur les Plans Locaux d’Urbanisme, les clôtures, les aménagements des entrées et sorties des villes et villages de notre contrée. Beaucoup de mesures prévues peuvent être de véritables protections de notre patrimoine naturel, historique ou culturel. En contre-partie, elles peuvent aussi constituer des freins, sinon des obstacles, voire des interdits pour ceux qui veulent acheter, construire ou aménager.

Pour que nos concitoyens soient correctement informés de ces nouvelles dispositions, le Comité de Défense du Cadre de Vie de Saint-Antoine, organise, une réunion publique d’information, salle des fêtes de Saint-Antoine, avec le concours et la participation active des concepteurs et des promoteurs de la « Charte Paysagère » ; et avec le concours de ceux qui seront chargés de sa mise en application sur le territoire de la Communauté d’Agglomération du Grand Villeneuvois.

Au cours de cette réunion, les responsables de la charte en présenteront la philosophie, l’économie générale, les principes directeurs et les modalités d’application. Le public pourra poser des questions aux intervenants et une petite brochure explicative sera distribuée aux participants.

Nous pensons, de la sorte, rendre plus « accessible » et plus compréhensible ce texte important qui conditionnera, grandement, les aménagements de notre cadre de vie au cours des années et des décennies à venir, en Grand Villeneuvois.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*