L’entretien des routes en Grand Villeneuvois…

Depuis plusieurs mois, la voirie locale se dégrade de plus en plus. Nous pestons lorsque nous roulons sur la plupart de nos routes Départementales et Communales… En Grand Villeneuvois, c’est “l’AGGLO” qui est en charge de l’entretien. La Dépêche du Midi du 10 Avril fait le point sur cette agaçante question pour ce qui concerne le Villeneuvois :

Gérard Formaggio

Intempéries : «Nous sommes conscients des travaux à effectuer sur les routes»

Circulation – Déplacements – Les intempéries ont mis à mal les infrastructures

Intempéries : «Nous sommes conscients des travaux à effectuer sur les routes»

Les fortes intempéries de cet hiver ont eu raison des routes du département. Entre nids-de-poule et accotements dangereux, les réparations sont en cours… L’hiver rigoureux qui vient de se terminer laisse place à des trous et dégradations sur les routes du département. Le revêtement des routes n’a pas résisté aux puissantes averses qui ont sévi de novembre à février dernier, la circulation est devenue problématique, des réparations sont prévues mais difficiles à organiser. Comme l’explique Yannick Lemarchand, directeur de la communication de l’agglomération de Villeuneuve-sur-Lot : «La route n’a pas résisté aux intempéries, nous sommes bien conscients des travaux à effectuer. Habituellement, nous réparons les routes au quotidien, mais pour le moment il ne fait pas assez sec et chaud pour que le revêtement tienne.» La priorité de l’agglomération du Grand Villeneuvois est donc de réparer les routes pour rendre la conduite plus agréable aux conducteurs. Chaque année, l’agglomération de Villeneuve -sur-Lot effectue des réparations de la chaussée, mais cette année, les travaux ont un caractère tout particulier, car plus que les routes extérieures à la ville, c’est aussi le cœur de Villeneuve-sur-Lot qui est touché.

Des routes prêtes à être réparées

L’agglomération d’Agen souhaite rassurer les usagers, indiquant que les dégradations (qui touchent majoritairement les routes communales) seront réparées le plus rapidement possible, en fonction de leur gravité. Malgré un entretien courant des routes, l’hiver rude a modifié le programme d’entretien prévu par le conseil départemental. Néanmoins, la collectivité rappelle aux usagers que ce sont «250 agents qui se répartissent sur le département pour constater l’état des routes». Avec la mise en ligne depuis 2012 d’un «visioroute» (une carte en temps et en heure de s route du département en ligne) le conseil départemental prouve son investissement pour permettre une conduite agréable tout le long des routes du Lot et Garonne. Le maître mot de cette opération de réparation des nids-de-poule est donc : sécurité. La direction Interdépartementale des routes du Centre Ouest, n’évoque pas de lourde dégradation liée aux intempéries hivernales, mais précise que les services d’entretien se tiennent prêt pour assurer les réparations nécessaires.

Conducteurs : prévenez la Dirco !

La direction interdépartementale des routes Centre Ouest (Dirco) invite les conducteurs à prévenir ses services lorsqu’ils observent des détériorations de la chaussée via le site internetenroute.centre-ouest.developpement-durable.gouv.fr. Il faudra alors attendre le retour des beaux jours pour voir enfin disparaître les nids-de-poule qui rendent la circulation chaotique.

4 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*