L’Inde confrontée au fléau de la pollution généralisée…

L’inde court après le développement économique sans tenir compte de l’environnement ; la pollution explose et les victimes se comptent par milliers. Trente mille immatriculations de véhicules chaque jour, un taux de particules de dioxine de carbone 46 fois supérieur à la norme, soit environ 30 à 40 cigarettes qu’un habitant des villes fumerait au quotidien, plus la corruption au milieu de ce phénomène… Un cocktail  terrifiant qui doit nous interpeller sur notre avenir à tous : nous devons montrer l’exemple en protégeant notre environnement, aider ces pays à se développer autrement ; bref, un grand défi d’une extrème urgence si nous voulons espérer poursuivre l’aventure humaine sur cette planète.

Regardez ce reportage, publié par ARTE le 27 Février 2018. Il est très édifiant.

Sylvain Blanche 

L’Inde confrontée au fléau de la pollution généralisée

Ce reportage d’Arte témoigne de la pollution de l’air à Delhi en Inde. Delhi et plusieurs métropoles indiennes figurent parmi les villes les plus polluées du monde. Ailleurs, à Bangalore, les eaux usées sont rejetées sans traitement. L’urbanisation du pays, l’électrification avec les centrales au charbon et la multiplication des voitures conduisent à une hausse des pollutions partout dans le pays avec des effets dévastateurs sur la santé des habitants du pays. Ce système perdure en raison de l’inaction des autorités et de la corruption.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*