Pas forcément rassurant : important exercice à la centrale nucléaire de Golfech…

Le petit bleu de l’Agenais de ce Mardi 6 Février 2018, publie un article à la fois rassurant et inquiétant quant à “la santé” de la centrale nucléaire de Golfech. Il nous rappelle que nous sommes en zones à risques. En cas d’incident ou d’accident dans cette unité de production nucléaire d’énergie électrique, nous serons aux premières loges… Des équipes d’intervention diligentées sur place peuvent être considérées comme “Moyen de rassurer les populations voisines de la centrale” ; elles nous rappellent aussi la vulnérabilité de ces installations… et ça n’est pas forcément rassurant !

Gérard Formaggio

Important exercice à Golfech

D'importants moyens logistiques vont être déployés sur le site de la centrale. / Photo archives J.-M. Mazet
D’importants moyens logistiques vont être déployés sur le site de la centrale. / Photo archives J.-M. Mazet
—-

La centrale nucléaire de Golfech (en Tarn-et-Garonne, mais dont le périmètre de sécurité englobe des communes de Lot-et-Garonne, sur la zone de Puymirol notamment) sera le théâtre d’un important exercice, qui a débuté hier avec l’installation, hier soir, à Saint-Nicolas-de-la-Grave d’une base arrière de la Force d’action rapide nucléaire. Cette structure est composée d’équipes d’intervention, réparties sur le territoire national. «Elles sont capables d’intervenir en moins de 24 heures sur toute centrale nucléaire, afin de limiter la dégradation d’une situation», indique EDF.

 

État-major national

Au-delà de l’ensemble des moyens garantissant déjà la sûreté sur nos centrales nucléaires, dans le cas d’une situation extrême, la FARN peut intervenir 365 jours par an, en toute autonomie grâce aux moyens matériels nécessaires pour assurer des fonctions essentielles sur un site tels que la réalimentation en eau, en air et en électricité. L’organisation de la FARN repose sur un état-major national et quatre bases régionales, chacune comptabilisant cinq équipes, également appelées «colonnes», composées d’équipiers. «Les équipes de la FARN sont dotées de compétences leur permettant d’intervenir sur tous nos paliers nucléaires, formés et entraînés aux techniques d’intervention», précise-t-on à EDF. Une centaine d’équipiers seront présents aujourd’hui et demain sur le site de Golfech et d’importants moyens logistiques seront déployés sur la centrale.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*