Pesticides : polémiques après le décès d’un agriculteur de Sainte-Colombe de Villeneuve

Quelques titres de la Presse locale illustrent le profond malaise que suscite l’exposition quotidienne aux pesticides de toutes sortes. Les agriculteurs qui l’utilisent en seraient les premières victimes. Mais les intérêts en jeu sont tellement puissants qu’ils suscitent parfois de vives polémiques ; nos lecteurs jugeront ; ci-après, quelques extraits du journal “SUD-OUEST” à propos d’un cas survenu, récemment, en Grand Villeneuvois.

*********

Dans le Sud-Ouest du 13 Décembre 2017 : (Extraits)

Agriculteur mort en Lot-et-Garonne : « Le poison pour la plante l’est aussi pour vous »

Agriculteur mort en Lot-et-Garonne : « Le poison pour la plante l’est aussi pour vous »
Les produits phytosanitaires dans la ligne de mire. 

PHILIPPE HUGUEN AFP OR LICENSORS

Daniel Lamandé manipulait au quotidien des produits phyto. Pour sa famille, le lien avec son décès est évident. Les proches du défunt appellent à la prudence. 

Ils ont perdu un père, un fils, un ami proche. Daniel Lamandé est décédé à la mi-novembre des suites d’un lymphome. L’ancien céréalier de Sainte-Colombe-de-Villeneuve avait 62 ans. Pour ses proches, aucun doute : les pesticides sont à l’origine de son cancer.

A lire aussi. Une mort liée aux pesticides dans le Lot-et-Garonne ?

Convaincus malgré tout que la profession ne peut pas s’en passer aujourd’hui, ils lancent un appel, presque une supplication : “Attention, le poison pour la plante est aussi un poison pour vous”…
********
Dans le Sud-Ouest du 11 Décembre 2017 : (Extraits)
Une mort liée aux pesticides dans le Lot-et-Garonne ?
Une mort liée aux pesticides dans le Lot-et-Garonne ?
Bénédicte, Désiré et Antoinette Lamandé avec Jean-Noël, un ami de la famille : “Que les agriculteurs prennent un maximum de précaution”. 

J. P.

Originaire du Villeneuvois, Daniel Lamandé est décédé d’un lymphome. Ses proches ciblent les pesticides et adressent un message. 

Ils ont perdu un fils, un père, un ami proche. Daniel Lamandé est décédé mi-novembre, à l’âge de 62 ans, des suites d’un lymphome dont l’origine ne fait aucun doute pour ses proches. « Tous les docteurs le lui ont dit. On ne peut pas le prouver, mais ça ne fait aucun doute qu’il est lié aux pesticides », tranche son père, Désiré.

********

Dans le Sud-Ouest du 12 Décembre 2017 : (Extraits)

Lot-et-Garonne : “Si les produits phyto étaient dangereux, nous serions déjà morts”

 par J. P..

Lot-et-Garonne :
Serge Bousquet-Cassagne, président de la Chambre d’agriculture. 

ARCHIVES “SUD OUEST”

Le président de la Chambre d’agriculture réagit à la mort de Daniel Lamandé. Ses proches estiment que les pesticides, qu’il manipulait quotidiennent, son à l’origine de son décès. 

« Je sais que son père, sous le coup de la douleur, accuse les phyto d’avoir tué son fils. Il voulait en parler. Devant le cercueil, je n’allais pas lui dire non. A son âge… Mais pardon pour Daniel, je n’en pense pas moins »…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*