Stop aux publicités lumineuses…

Sylvie Delcoustal, secrétaire de notre association “Défense du Cadre de Vie”, nous communique une vidéo sur la “Pollution lumineuse” qui nous agresse au quotidien. Elle a même traduit pour nous, en partie, le script du document audio-visuel… Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir la vidéo “Youtube” :
lien de la vidéo sur Youtube / LA PUBLICITÉ | Le VLOG des Gens qui se Bougent :
Sylvie Delcoustal
STOP AUX PUBLICITÉS LUMINEUSES
 
Voici un extrait de dialogue de la vidéo 
entre M. Vincent VERZAT (créateur de vidéo) et M. Khaled GAIJI de la RAP (Résistance à l’Agression Publicitaire)
…….
Vincent : – « …On reçoit 2000 messages publicitaires par jour soit 800 000 par an. C’est du matraquage en bonne et due forme qui profite à seulement 550 annonceurs qui détiennent tout le marché de la pub. Il y a 300 000 entreprises en France, en comparaison 550 ce n’est RIEN !… »
à 1.15 minute  – Khaled et Vincent sont devant une vitrine derrière laquelle se trouve un écran vidéo publicitaire numérique. 
Khaled – « Cet écran publicitaire consomme énormément d’énergie, 13 fois plus qu’un panneau publicitaire normal éclairé, c’est égal à la consommation de 1 à 2 foyers !… »
Vincent  – « Khaled pourquoi on fait cette vidéo aujourd’hui ? »
K – « JC DECAUX qui est le leader mondial de l’affichage publicitaire veut faire en sorte que d’ici 2050 qu’il y ai plein de panneaux de publicité écran numérique partout dans le monde. »
V – « Pas seulement dans les transports en commun mais aussi dans la ville… »
K –  « Oui dans la ville ». »
V – « Est ce qu’il y a un moyen d’empêcher que ce genre d’écran se retrouve partout dans nos rues ? »
K – « Il y a un moyen assez simple en fait, de se mobiliser localement où on habite, parce qu’en fait les mairies peuvent mettre en place ce qu’on appelle des règlements locaux de publicités, une sorte de document d’urbanisme local qui peut empêcher les écrans numériques mais ça peut aussi les légaliser. » 
V – « Donc il faut faire pression sur nos municipalités pendant ces processus de consultations. »
K – « Si on arrive pas à empêcher les écrans numériques qui arrivent dans les espaces publiques, ils vont se développer, se normaliser, c’est un enjeux de société aujourd’hui que d’empêcher les écrans. »
 
à 3.14 minutes :  Vincent  se trouve à  Lyon en compagnie d’un groupe de RAP (Résistance à l’Agression Publicitaire) qui mène une opération « ré-allumer les étoiles » , ce groupe éteignent les enseignes des magasins d’un petit geste d’interrupteur parfaitement légal. 
V – « La sobriété énergétique c’est éteindre la lumière derrière toi c’est pas Versailles dans les rue tous les soirs… »
Ensuite Vincent se trouve devant un écran lumineux géant de 20 x 20m environ, sur lequel est écrit : Des performances en harmonie avec l’écologie.  
V – « C’est une blague ? … C’est une blague ! »
V – « D’après Serge Latouche (économiste et philosophe) la société de consommation repose sur trois piliers : la publicité qui génère l’envie de consommer, le crédit qui en donne les moyens, et l’obsolescence programmée qui en renouvelle la nécessité … Réduire la publicité est un acte plus fort qu’il n’y parait, parce qu’on créé une brèche dans le système… »
 
 

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*